déc
16

Comptes rendus de l’étude de zone du S3PI

Les comptes rendus du COPIL (Comité de Pilotage) de l’étude de zone du S3PI sont accessibles et consultables sur le site de la Communauté de Communes du Coeur d’Ostrevent.

Accéder aux comptes rendus sur le site de la CCCO

jan
20

BPA: Une baisse de la dose journalière admise

Le Réseau Environnement Santé (RES) prend acte de la décision de l’EFSA d’abaisser la DJA d’un facteur 10, mais dénonce une expertise qui ne tient pas compte de la réalité des données scientifiques.

« 95 % des 900 études publiées sur la toxicité du bisphénol A montrent des résultats positifs. » rappelle André Cicolella, toxicologue et président du Réseau Environnement Santé. « Certes l’EFSA admet l’émergence de nouvelles preuves indiquant des effets du BPA sur la reproduction, le métabolisme, le système immunitaire et des effets neurocomportentaux et cardiovasculaires, mais par quelques tours de passe-passe, ces effets ne sont pas retenus comme pertinents ».

 

L’avis de l’EFSA intervient dans un contexte politique trouble marqué par le recul de la Commission européenne sur ses objectifs de réglementation des perturbateurs endocriniens (PE) sous la pression croissante des lobbys économiques. Au travers des règlements « pesticides » et « biocides », la loi obligeait la Commission à établir des critères réglementaires de définition des PE à l’échéance de décembre 2013, pour rendre ces textes opérationnels.

Lire le communiqué de presse sur le site du RES

jan
14

Etude Biomonitoring Bisphenol A

L’objectif de cette étude est d’apprécier l’imprégnation du BPA chez des adultes sains et d’évaluer la diminution de cette imprégnation par un changement de comportement alimentaire. Cette étude a été financée par le Conseil Régional du Nord Pas de Calais et l’Agence Régionale de Santé du Nord Pas de Calais.

Etude Biomonitoring BPA

 

oct
17

Perturbateurs endocriniens et grossesse

Perturbateurs endocriniens et grossesse.
Les itinéraires du Développement Durable en Nord – Pas de Calais.
Présentation du Docteur B. Simonot (Lille le 3 octobre 2011)

Télécharger la présentation (format pdf 8Mo)

sept
12

Après la catastrophe de Fukushima

Après la catastrophe de Fukushima

un nouveau paradigme ?

Le Japon est la troisième puissance économique du monde. Il occupe une place très importante dans l’économie mondiale et même une place privilégiée pour certains aspects de la production de biens de consommation. Le niveau de vie et le mode de vie des Japonais est très comparable au notre . Les conséquences immédiates de l’accident nucléaire consécutif au tremblement de terre et au tsunami montrent un gigantesque coup de frein à cette économie. De même le nécessaire mais très brutal mouvement de déplacement des populations nous choque. Nous savons que ces hommes et ces femmes ne retourneront plus jamais dans leur foyer.

Cette gigantesque catastrophe aux retombées multiples environnementales, sanitaires, économiques, biologiques, écologique , est gravement minimisé par les autorités et est reléguée de plus en plus loin dans l’ordre de diffusion des informations développées sur les chaînes de radio et de télévision: Une chape de plomb s’est abattue . Par contre, à grand renfort d’annonces, on insiste, on nous montre le rôle essentiel de nos experts et lobbyistes nucléaires et de nos responsables politiques qui font le déplacement au Japon.

À aucun moment n’est proposé le nécessaire débat sur l’énergie, sa production les besoins de nos sociétés modernes, les choix énergétiques possibles, les choix de société possible en particulier ceux proposant une diminution des consommations dans le respect de notre milieu.

Notre responsabilité de professionnels de santé est de rappeler avec force que notre terre avec son atmosphère et ses océans est notre milieu de vie. Hors de celui-ci point de salut. Sa protection et sa défense doivent être l’affaire de tous les habitants de la planète.

Par le passé, l’humanité a déjà connu des catastrophes naturelles ou dues aux activités de l’homme . Ces drames étaient limités dans l’espace et dans le temps. Les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima sont d’une tout autre portée : leurs conséquences ne sont ni limitées dans le temps ni dans l’espace. C’est un nouveau paradigme auquel il faut faire face et auquel il faut réfléchir : des choix sont à faire. Ayons le courage de les entreprendre par devoir et par respect pour les générations futures.

avr
26

Perturbateurs Endocriniens: un enjeu sanitaire

Les auteurs font une revue bibliographique des études scientifiques concernant le mode d’action et les effets des perturbateurs endocriniens. Ils analysent la démarche qui, partant d’observations dans la faune sauvage, a permis d’aboutir au concept de perturbateurs endocriniens. Les différentes molécules incriminées sont analysées. Les conséquences cliniques chez l’Homme sont décrites en insistant sur la période d’exposition, dite « fenêtre d’exposition », où la vulnérabilité du fœtus et de l’enfant est particulièrement importante. Les pathologies diffèrent selon la période d’exposition aux toxiques mais aussi au cours de la vie du sujet, selon son patrimoine génétique, sous l’action vraisemblable d’autres cofacteurs : l’aspect développemental des pathologies est abordé. Les auteurs concluent à l’importance de mesures de protection durant la grossesse et la petite enfance.

Articles plus anciens «